db

Mon article du jour parlera une nouvelle fois de Dragon Ball, mais cette fois il ne sera pas question de DVD ou de livre, mais d'un jeu vidéo Wii nommé "La revanche du roi Piccolo".

Présentation

Avant de parler du jeu en lui même, petite projection sur "Dragon Ball" un manga japonais qui était diffusé au club Dorothée dans les années 90. On y retrouve Sangokou, un enfant à la force surhumaine et à la naïveté touchante. Ses nombreuses aventures vont lui permettre de devenir plus fort, apprendre les arts martiaux, trouver de nouveaux amis et surtout partir à la recherche des 7 boules de cristal, aussi appelées boules du dragon ou dragon ball, qui permettent de réaliser n'importe quel voeu. D'où le nom du dessin animé... 
Cette quête des boules de cristal, comme le chantait si bien Ariane, est le fil conducteur du manga, mais aussi de ce jeu vidéo. En effet, Sangokou va devoir retrouver les 7 "précieux", affronter de terribles adversaires et, accessoirement, sauver la planète et ressusciter certains de ses amis.

Crée en 2009 par la société Namco Bandai Games ce jeu s'adresse à la consoles Wii. Sur la jaquette on distingue Sangokou armé de son bâton magique, Tortue géniale, Bulma, Taopaipai et le roi Piccolo. Les personnages que l'on retrouvera dans le jeu. Une fois le boitier ouvert, on y trouve le disque à insérer dans la console. Et ensuite, place à la bagarre :-).

Après un rapide générique, on arrive au menu du jeu. 5 choix s'offrent alors à nous:

Tournoi: Vous choisissez votre terrain de jeu (les mêmes que ceux du dessin animé), votre personnage et votre adversaire (l'ordinateur ou un partenaire de jeu). Au début du jeu, vous aurez le choix d'incarner l'un des 6 personnages proposés (Sangokou, Krilin, Yamcha, TenShinHan,...), puis au fur et à mesure que vous avancerez vous pourrez débloquer de nouveaux personnages. Au total, il y en a 17. Dans le mode tournoi vous devrez en plus de battre votre adversaire, gérer votre barre de vie et votre barre de puissance (qui permet de lancer des boules d'énergie).

Boutique: A force de jouer vous gagnez des crédits à dépenser dans la boutique. Vous pouvez y acheter différents objets et notamment une barre de vie plus longue.

Option: Afin d'effectuer les réglages du jeux, comme le volume de la musique.

Galerie: Vous y trouverez les portraits des personnages du jeu.

Aventure: Le mode le plus intéressant de ce jeu vidéo et celui dont je vais vous parler plus longuement :-). Il est composé de 9 niveaux, qui eux même peuvent contenir jusqu'à 4 sous niveaux.

Partons à l'aventure

L'aventure débute par Sangokou qui part à la recherche de la boule de cristal qui appartenait jadis à son grand-père et terminera par un terrible combat face au roi Piccolo (je ne spoile pas, c'est le titre du jeu :-)).

Entre temps, notre jeune héros va affronter mille et une péripéties, rencontrer des personnages loufoques et attachants, ou encore, se faire piéger par des adversaires redoutables. Toutes ces étapes correspondent point par point à ce qui se passe dans le dessin animé "Dragon Ball" et fait référence à la période entre l'épisode 30 et l'épisode 122. 
Autant dire, que "la revanche du roi Piccolo" traite d'une bonne partie du dessin animé qui était diffusé au "Club Dorothée" et cela ravira les fans car, manette à la main, on revit la jeunesse de Sangokou. Une jeunesse que l'on a eu le temps d'oublier puisque, contrairement à "dragon ball Z", "Dragon ball" n'a pas eu droit à son lot de rediffusions et l'on est beaucoup à n'avoir vu les épisodes qu'une seule fois! 
Et vu que l'intégrale en DVD est hors de prix (150 euros), ce jeu vidéo est une excellente façon de revivre le dessin animé en s'amusant et de retrouver Taopaipai, les premiers membres de l'armée du ruban rouge, et même le roi Pillaf. Bref, tous les premiers ennemis de Sangokou qui n'ont pas pris une ride et que l'on retrouve avec plaisir.

Au niveau de la jouabilité, la prise en main est simplissime. Je ne suis pas un spécialiste en jeu vidéo et si ce dernier avait été compliqué je n'aurais jamais été jusque son terme et encore moins écris d'article dessus. Le personnage de Sangokou est facilement manipulable, puisqu'il y a un bouton pour sauter, un bouton pour frapper et un pour saisir des objets. Ajoutez à cela les boutons pour avancer ou reculer et ça nous fait 5 actions à mémoriser. Je précise tout de même qu'il faut utiliser le nunchuk en plus de la wiimote.

Concernant le déroulement du jeu on se retrouve dans plusieurs mondes différents, mais le chemin est toujours indiqué par des flèches directionnelles, il n'y a donc aucun risque de tourner en rond et pas besoin de résoudre des énigmes pour connaitre la direction à prendre.

Au niveau des adversaires, on se retrouve avec plein d'ennemis tout le long du parcours. S'ils seront nombreux, ils seront quand même très faciles à battre. On a droit à plusieurs types de méchants (des gardes du corps, des fantômes, des spectres, des loups, des robots et même des taureaux) tantôt crédibles, tantôt loufoques. Par contre les 9 niveaux se terminent à chaque fois par un combat contre un personnage plus puissant. Pour certains leurs points faibles sautera aux yeux, mais d'autres offriront une belle résistance et quelques prises de tête. Cela pimente le jeu et augmente son intérêt, mais dans l'ensemble le jeu est très facile. D'ailleurs cette simplicité risque de laisser sur leur faim les amoureux de jeux vidéos, habitués à se creuser les méninges.

Dernier détail concernant le déroulement du jeu, vous aurez à faire de la gestion d'énergie, puisque Sangokou aura une barre de vie (lorsqu'elle est vide, il meurt) et une barre d'énergie qui permet de lancer de terrible "kaméha-méha" lorsque la barre est suffisamment remplie.

db4

Pour les graphismes, rien d’exceptionnel, on découvre différents mondes, on passe d'un village sous la neige à un sous-marin, en passant par une forêt ou encore un labyrinthe. Un peu comme dans le dessin animé les paysages ne sont pas supers détaillés, mais on a réellement l'impression que notre personnage se promène dans l'anime de notre enfance. Vous l'aurez compris, on n'y trouve donc pas d'images réalistes! Cela ne me surprend pas vraiment pour un jeu d'aventure sur Wii. Personnellement j'ai été ravi car je ne cherchais pas de jeu comme "call of duty" ou "fifa", pour lesquels le réalisme est un objectif majeur. Avec la "revanche de Piccolo" on est plus dans l'optique de retomber dans l'univers du dessin animé.
D'ailleurs les musiques qui nous accompagnent durant le jeu sont dans la même lignée. Elles sont dynamiques, entêtantes (limite répétitives) et correspondent bien à l'univers des dessins animés.

Pour décrire les graphismes, le scénario ou la jouabilité, le mot qui revient le plus souvent est "simplicité". Je pense que cela ravira les fans de Dragon Ball, ou à ceux qui jouent aux jeux vidéo pour se détendre. Pour les joueurs émérites (je n'avais jamais écris ce mot auparavant #Fier), ce jeu ne sera pas transcendant, il vous fera passer un bon moment puis ira prendre la poussière su r une étagère.

db5

Pour conclure

J'ai trouvé deux inconvénients à ce jeu. Tout d'abord les dialogues durant les combats sont trop répétitifs. Chaque adversaire aura une ou deux phrases de prédilection et elles reviendront fréquemment à chacune de leurs attaques, à la fin ça devient lourdingue! Enfin, entre tous les niveaux il y a une interlude durant lesquels les personnages s'expriment et le scénario avance. Les dialogues se font en anglais (sous titré en français), malheureusement les scènes ne sont pas animés. Il y a un plan arrêté sur le personnage qui parle mais, comme il n'y a aucune animation, le visage ne bouge pas et n'a donc aucune expression, ni joie, ni peur, ni tristesse... ça retire beaucoup de charme à ces instants pourtant essentiels à l'avancée de l'intrigue. Je vous mets des photos en exemple :

db2

db3

Mais dans l'ensemble j'ai été plus que ravi par ce jeu. N'étant pas un expert en jeu vidéo et pour ma première expérience sur console Wii, je ne voulais pas plonger dans un jeu compliqué, "La revanche du roi Piccolo" a donc bien rempli son rôle. Côté scénario je ne savais pas trop à quoi m'attendre, alors quelle bonne surprise lorsque j'ai vu que le jeu reprenait fidèlement l'histoire du dessin animé! C'était un plaisir de la redécouvrir et, au fil du jeu, j'étais pressé de voir comment ça allait se terminer!

C'est pour cette raison que je recommande ce jeu aux fans de "Dragon Ball". Ma chérie me l'a acheté 12 euros sur un vide grenier (je la remercie au passage car c'est un super cadeau :-)) et vous pourrez le trouver facilement d'occasion (je le vois souvent sur ebay dans les alentours de 10 euros). Neuf, il est au prix (très excessif) de 49,90 euros sur le site Amazon.