Aujourd'hui, je viens vous parler du DVD "22 jump street", que j'ai eu la chance de trouver au prix de 1,50 euros dans un magasin Noz. Le prix originel était de 3 euros, mais il avait 50 % de promotion, j'en ai donc profité pour l'acquérir, alors que d'ordinaire ce n'est pas forcément le genre de film qui m’intéresserait.

P1180041blog

Le DVD et le casting

Le DVD est vendu dans un boitier plastique. Petite originalité, ce boitier est installé dans une couverture en carton. Deux emballages donc, avec la même jaquette pour les deux. On y voit les deux policiers Schmidt et Jenko, regards déterminés, démarches convaincantes, mâchoires serrées, revolvers qui dépassent de la ceinture et .... chemise hawaïenne, débardeur moulant, shorts de plage et lunettes de soleil colorées. Ce contraste entre l'attitude des personnage et leurs vêtements nous préparent à un film décalé et assez parodique. Le slogan au bas de la jaquette renforce cette idée: "Sea, Sex and Guns". Bref, un film bien américain, nous verrons par la suite s'il tombe dans les stéréotypes, ou s'il apporte de vrais moments de surprise et de rire.

Le film "22 jump street" est sorti au cinéma en 2014, il s'agit de la suite'' du film "21 jump street" (sorti en 2012) qui lui même s'inspirait de la série originelle''' du même nom diffusée dans les années 1990. Il est donc normal de retrouver dans le casting une partie des acteurs du premier film, à savoir, Jonah HILL (que l'on a pu voir dans "True story", "Django unchained", "le loup de wall street", "Avé César"...), Channing TATUM ("G.I. Joe: consipration", Avé César" également,...) et Ice Cube (surtout connu pour être une grande figure du rap américain avec "NWA" notamment. J'ai pu reconnaître d'autres visages connus, tels que Peter STORMARE (le redoutable Abruzzi dans "prison break") ou encore Queen LATIFAH.

 

Le scénario et les premières impressions

"Après leurs premières aventures dans "21 jump street", les deux policiers '''Schmidt et Jenko'' retournent à la fac pour démanteler un trafic de drogue". Un scénario des plus basiques et malgré les critiques positives "Une flopée d'idées brillantes et des acteurs fantastiques" (de "Cinéma teaser"), "Drôle et diablement efficace" (de "Avoir à lire"), je ne sais pas trop à quoi m'attendre. Ou pire, je sais justement trop ce qui m'attend vu que les comédies américaines de ce type sont légion. Mais avant de critiquer, lançons le DVD :-).


Le menu du DVD est instinctif et très simple d'utilisation: lancer le film, choisir sa langue (et le sous-titrage), choisir sa scène préférée ou mater les bonus. Pour les langues, on a le choix entre français, anglais, allemand et espagnol. Pour les sous-titrages, c'est français, anglais ou arabe.

Une comédie, une vraie

Une nouvelle drogue surnommée "wi-fi" envahit l'université et a déjà fait une victime. Afin d'arrêter ce fléau, Les policiers Schmidt et Jenko sont réquisitionnés. Leur mission sera d'abord "d'infiltrer le dealer" et dans un second temps "trouver le fournisseur." Plus facile à dire qu'à faire, car notre duo ressemble plus à la maladroite équipe Gérard Depardieu - Pierre Richard que l'efficace doublette Starsky et Hutch. Entre le beau gosse simplet qui se fait un plaisir de retrouver l'université et accessoirement les soirées étudiantes, et son coéquipier possessif et malchanceux, rien ne va se passer comme prévu et les gags vont s’enchaîner. Je ne doutais pas d'assister à des scène drôles, mais j'avais peur que ce soit du vu et revu. Il n'en a rien été. Les dialogues sont coquasses, quelques répliques sont bien senties et font sourire. La ligne directrice du film (trouver les méchants) est enrichie de quiproquo qui provoquent de vraies scènes anthologiques et inédites.


Le duo parodique et comique a marqué l'histoire du cinéma français et américain ("l'arme fatale" par exemple), c'est donc compliqué d'innover. Mais ici le problème ne se pose pas, le film s'adapte à son époque avec une bande originale efficace (du rap, de l'électro et un peu de pop), des références aux réseaux sociaux et un "décor" ensoleillé qui nous emmène de la Nouvelle-Orléans à Porto Rico.


Les personnages secondaires apportent un vrai plus au film et remplissent bien leur rôle. Le lieutenant de police colérique, l'étudiante romantique, le quaterback de l'équipe de football,... Des personnages que l'on croise à chaque film et qui font souvent tourner le film en rond. Mais dans "22 jump street", ils sont utilisés au bon moment et parviennent à éviter les clichés, cela épargne les longueurs dans le film.


Par contre, comme dans tous les films traitant de la drogue, il y a toujours un moment où la drogue est absorbée (accidentellement ou pas) par les personnages principaux. Ils ont alors une scène où ils ont carte blanche pour laisser libre court à toutes les facéties. Je déteste ce genre de scène. Heureusement, ici elle passe bien et dure seulement 2 minutes. Je m'en tire bien :-) .

 

P1180044 blog

Au final, j'ai été agréablement surpris car si d'ordinaire ce n'est pas un film que j'aurais regardé, j'ai passé un bon moment de rigolade. Des scènes bien loufoques et des acteurs qui jouent bien garantissent les rires. Puis comme je l'ai dit un peu plus haut, "22 jump street" ne tourne pas en rond: si le film dure quand même 1h47, on ne voit pas le temps passer. Outre le côté surprenant de ce film, je retiens surtout que l'on ne retrouve pas les clichés habituels. Il n'y a aucune scène de sexe (alors ça c'est rare pour une comédie sortie en 2014) et on ne devine pas la fin dès les cinq premières minutes. Il est donc encore possible de faire rire sans sexe!

Dernière remarque, je n'avais pas regardé le premier film de la saga, "21 jump street". Cela ne m'a empêché de "prendre le train en marche", il n'est pas nécessaire d'avoir vu le premier film pour profiter pleinement de "22 jump street". D'ailleurs ce-dernier débute par un rappel des meilleurs gags du précédent opus. On peut aussi voir plusieurs références à "23 jump street", une suite est donc à prévoir.

Enfin, les bonus du DVD proposent notamment des scènes coupées et des interviews des réalisateurs et des acteurs. Personnellement je ne suis jamais friand des bonus, car les interviews ne m’intéressent pas plus que ça et généralement les scènes coupées durent moins d'une minute ou sont nulles! "22 jump street" se distingue avec des scènes coupées qui sont drôles et intéressantes. Elles n'auraient pas fait tâche dans le film.

 

Pour conclure

Je vous recommande ce film qui est une vraie comédie policière réjouissante, qui ne tombe ni dans la vulgarité ni dans le sexe. C'est un film à voir et qui vous fera passer un bon moment. Et puis, Jonah HILL, Channing TATUM et Ice Cube sont géniaux. L'ex-rappeur a plusieurs scènes hilarantes, dommage qu'on lui ai affligé une voix française si caricaturale. Donc s'il passe à la télévision, ou si vous trouvez le DVD à petit prix, n'hésitez pas :-). Pour rappel, je l'ai trouvé à 1,50 euros chez Noz, et il est au prix de 4,90 euros sur Amazon.

En revanche, les amoureux de la série originelle "21 jump street" du rebelle Johnny Depp ne trouveront pas forcément leur bonheur dans ce film. Car si je me souviens bien, cette série diffusée sur TF1 dans les années 90 misait surtout sur l'action et le suspens. Si le film ne renie pas l'action et le suspens, il se démarque surtout par son humour. C'est une réelle différence avec la série éponyme. Richard Grieco ex-acteur de série (il interprétait "Booker") fait tout de même une apparition dans film, c'est un clin d’œil sympa.

Note : 5/5